Le Magazine de Moorea vous informe

 

Créé en 2005, Le Magazine de Moorea est le seul magazine trimestriel gratuit consacré à l'actualité de Moorea;
sa vocation est d’informer les résidents de l’île soeur sur des sujets politique, économique, environnement, société, culture, sports, etc.

Il ne dépend en aucun cas de la municipalité de Moorea et se veut apolitique.

Nous vous souhaitons une bonne visite sur notre site.

 

 

Extrait du Magazine n° 76 - Décembre 2023

Les 40 ans de la distillerie de Moorea.

Img 10501 rvb

Le vendredi 1er décembre, Manutea Tahiti célébrait les 40 ans de la distillerie sur Moorea.

« L'histoire d'une société est une ressource précieuse qui peut être utilisée pour célébrer le passé, renforcer le présent et inspirer l'avenir. »

Pour l’occasion la Direction avait convié une soixantaine de personnes, notamment les autorités du Pays, les fournisseurs les clients, les amis ainsi que les retraités de l’usine qui ont participé au développement de la distillerie sur Moorea sans oublier les représentants de la Brasserie de Tahiti actionnaire principal de Manutea Tahiti en la personne de Jean-Pierre FOURCADE, Président du Conseil d’administration de MANUTEA ainsi que Michel MICLO le précurseur et l’initiateur de la distillerie de Moorea qui a contribué à valoriser les produits de l’usine en distillant de nombreux fruits que ce soit, les ananas, les pamplemousses, caramboles, gingembre …

«  En explorant l'histoire de notre société, on renforce le sens de l'identité de l'entreprise et cela permet de rappeler ses valeurs. Les employés peuvent être fiers de faire partie de notre entreprise qui a traversé des épreuves, a connu des succès et des difficultés. Célébrer l'anniversaire est l'occasion de reconnaître et d'apprécier les contributions de chacun.» a souligné Jean-Michel MONOT Directeur Général Délégué Jus de fruits de Moorea, Manutea Tahiti, Hotu Fenua. -
« En 2016, le lancement des rhums agricoles constitue un fait majeur de l’année avec 9.000 bouteilles écoulées pour une prévision de 3.600. MANUTEA tient son produit « ambassadeur » et une attention particulière sera donnée au développement de cette gamme dont le potentiel export est réel. »

 
 

Électrification de l'île
de Maiao

Plage 41 1 rvb

l’EPIC Te Ito Rau no Moorea-Maiao
nous présente ce projet.

Le projet d'électrification de l’île de Maiao, confié à l’EPIC Te Ito Rau no Moorea-Maiao par une délibération communale en juillet 2020, est désormais prêt à passer à la phase de réalisation.

Ce projet vise à fournir une énergie propre et durable aux habitants de cette île isolée..

Pour se faire, un terrain de 3 400m2 a été généreusement donné par M. Félix Atem le 03 avril 2020, pour accueillir la future centrale hybride. Le 27 novembre dernier, le premier comité de pilotage du Fonds de Transition Energétique*, ou fonds Macron, présidé conjointement par le haut-commissaire et le président du Pays, et sous l’impulsion du maire de Moorea, M. Evans HAUMANI, a attribué deux subventions importantes au projet : 226,2 millions de francs pour la centrale hybride (solaire et thermique), et 106,6 millions de francs pour la réalisation du réseau de distribution et des raccordements des futurs abonnés de l’île. Les élus de la commune de Moorea-Maiao ont à cœur de valoriser la participation et l’implication de la population de Maiao dans la vie locale, et pas seulement de la considérer comme une entité associée, rattachée par un trait d’union ... La distance entre Moorea et Maiao se réduit.

 

 
 
Direction des Ressources marines  

Pose balise vms poti marara ralph van cam hitiaa 1 rvb 360 Navires actifs
80% Basés dans l’Archipel de la Société

Lancement de la Phase de Test de Balises VMS

En Polynésie française, la flottille de pêche professionnelle côtière composée de poti marara et poti auhopu compte aujourd’hui 360 navires actifs. Plus de 80 % de ces navires sont basés dans l’archipel de la Société. Afin d’assurer une meilleure gestion et surveillance de cette flottille de pêche, la Direction des Ressources marines (DRM) projette d’équiper les navires bénéficiant d’une licence de pêche côtière d’une balise de géolocalisation.

La géolocalisation des navires de pêche professionnelle permet de contrôler l’activité des navires et notamment la bonne utilisation des aides financières diverses ainsi que le respect des zones protégées. Ce dispositif de suivi existe déjà depuis 2012 pour les thoniers palangriers mais les émetteurs utilisés pour cette flotte ne conviennent pas pour des navires de plus petites tailles et non pontés. Afin d’identifier les dispositifs qui pourraient fonctionner dans le cas des poti marara et poti auhopu, la DRM a fait un appel à proposition et a pu ainsi retenir deux balises différentes qui vont désormais être testées. Cette phase de test vise à s’assurer de la fiabilité des balises et de leur bonne compatibilité avec le système informatique de suivi de la pêche développé par le Pays avant d’envisager son déploiement pour l’ensemble de la flottille.

 
 

Magazine de Moorea n°76 - Décembre 2023